OTHPB

FrançaisEnglishDeutsch

Les pardons

pardons_penhors_2010 1
pardons_penhors_2010 1
pardons_penhors_2010 2
pardons_penhors_2010 3
pardons_penhors_2010 4

Le terme de "Pardon" est riche en contenu, évocateur d'une réalité multiple : depuis la fête de l'humble chapelle Saint Ronan jusqu'aux célébrations du pardon de Notre Dame de Penhors, depuis la fervente cérémonie religieuse jusqu'aux réjouissances profanes qui l'accompagnent.

Terme ouvert, accueillant, généreux, le pardon au sens strict, désigne une célébration bien localisée. Mais le peuple chrétien avait d'instinct attribué cet honneur à des solennités universellement célébrées.

"Pardon" : un mot français donné à une réalité typiquemment bretonne, un mot évocateur de pénitence pour désigner la fête.

Mais nos fêtes patronales d'églises et de chapelles n'ont pas toujours porté le nom de pardon. Ce mot est apparu seulement au 16ème siècle. Il désignait à l'origine les indulgences dont on pouvait bénéficier le jour de la fête patronale. Et comme au Moyen-Age on avait donné le nom de "pardon" aux indulgences, on a attribué ce titre à la célébration elle même. Réservé à l'origine aux sanctuaires munis d'indulgences, le titre de pardon a été étendu, au cours du 19ème siècle, à toutes les célébrations des patrons des églises et chapelles. Toutes nos fêtes patronales sont ainsi devenues des pardons.

(D'après le Chanoine, J.L. Le Floc'h)

 Cliquez ici pour connaître les dates des pardons sur notre calendrier des animations.

Dim lights
Plus dans cette catégorie: « Les églises Les chapelles »

Voir aussi

A pied, à vélo, à cheval ou accompagné d’un…
La galoche est un jeu traditionnel breton, pratiqué dans…
Au fil des saisons, la Baie d'Audierne change de…

flickr-bas-interne facebook-bas-interne icon_youtube webcam1 mini